Marais Poitevin

La Venise Verte

Le Marais Poitevin

S’étirant entre les 3 départements des Deux-Sèvres, de la Vendée et de la Charente-Maritime, le Marais Poitevin a la particularité d’allier sur son étendue sauvage une multiplicité de paysages qui ravira sans hésitation les amoureux de Nature.

Idéal pour les randonnées pédestres autant que les ballades fluviales, le Marais Poitevin est une combinaison subtile de plaines asséchées, en bordure de littoral, et de zones humides dans les terres. Cet assemblage unique crée une harmonie parfaite entre le calme et la fraicheur des sous-bois protégés et le dépaysement des étendues sèches qui s’allongent jusqu’à l’Océan.

Que vous choisissiez de parcourir les voies d’eaux en barque typique, ou de flâner à pied ou en vélo le long des rives verdoyantes et arborées des canaux, laissez-vous porter au milieu de ce labyrinthe végétal comprenant pas moins de 4000kms de voies praticables. Doté d’une faune et d’une flore mi-aquatiques mi-végétales, un vrai dédale de sentes et de cours d’eau s’ouvre devant vous, où les saules et peupliers des berges contrastent visuellement avec les lentilles d’eau nappant la surface des canaux.

Afin de comprendre toutes les subtilités qui existent dans ce paysage typique de marais, des promenades guidées sont proposées, agrémentées de contes et légendes pittoresques, qui vous inviteront autant à la détente qu’à l’exotisme.

Au-delà du caractère naturel et écologique des lieux, le Marais Poitevin laisse à voir différents trésors, abrités par la flore verdoyante et construit au fil des siècles. En effet, soucieux de l’héritage qu’ils laisseraient, les Moines bâtisseurs qui ont réalisés les infrastructures actuelles ont choisi d’apporter un enjeu économique au site, à travers l’implantation de zones portuaires. Des dizaines de petits ports sont ainsi répartis au cœur des villages traditionnels traversés par les Marais, point d’ancrage d’une économie commerciale et aujourd’hui utilisés comme point d’embarquement pour des ballades fluviales guidées et commentées.

Ces moines défricheurs, sous l’ordre des Bénédictins, ont édifiés d’autres superstructures majestueuses au fil des rives, à l’image de l’Abbaye de Maillezan, et ses ruines fantastiques que l’on peut apercevoir depuis les canaux.

L'Abbaye de Maillezan / Abbaye du Marais

Emergeant de la planéité des rives du Marrais, les ruines de l’Abbaye Saint-Pierre surplombent par leur architecture unique et majestueuse les territoires humides qui les environnent. Implantée sur une ancienne île des Pictons et édifiée au 10ème siècle par le puissant Duc d’Aquitaine Guillaume le Grand (dit Guillaume Fier-à-Bras, comte du Poitou), elle est le témoin privilégié des guerres successives et des différentes bataillées qui ont jalonnées l’Histoire de la Vendée.

Cette ancienne forteresse, devenue Abbaye puis Cathédrale fut confiée aux Bénédictins et hébergea de nombreux hôtes de marques, tel que Rabelais, qui s’en inspira pour créer les décors de ses ouvrages/brosser les traits des bâtiments évoqués dans ses ouvrages sous le nom d’Abbaye de Thélème.

La saison estivale est le moment idéal pour venir découvrir, au cours de spectacles vivants proposés, les grands personnages qui ont composé son histoire et l’ont rendu célèbre au fil des siècles.